SHATTA WALE EN GARDE À VUE !


La star de la musique ghanéenne Shatta walé aurait été conduit en prison avec trois membres de son staff. Selon les informations qui font le tour des réseaux sociaux depuis 24heures, Il aurait lui-même orchestré son départ « en fuite » et sa fusillade pour annoncer un album.

Saisie, la police du Ghana a déclaré dans un communiqué publié sur Facebook qu’ils avaient vu des informations non confirmées selon lesquelles le musicien aurait été abattu.

« En apprenant la nouvelle, la police a ouvert une enquête sur l’affaire, notamment en prenant des contacts avec certains de ses amis proches et membres de sa famille et tous affirment ne pas savoir où il se trouve ou l’incident allégué », explique la police.

Un bad buzz qui aurait mal tourné pour l’artiste.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *